Radicali.it - sito ufficiale di Radicali Italiani
Notizie Radicali, il giornale telematico di Radicali Italiani
cerca [dal 1999]


i testi dal 1955 al 1998

  RSS
mer 26 lug. 2017
[ cerca in archivio ] ARCHIVIO STORICO RADICALE
Conferenza Partito radicale
Partito Radicale Centro Radicale - 14 aprile 2000
Regina Louf, un témoin radical

La Libre Belgique, le 14 avril 2000

Le Parti radical, une formation politique sans frontières aux objectifs malaisément discernables, a invité Regina Louf, le plus célèbre des témoins X de l'enquête de Neufchâteau, à participer à la 56ème session de la Commission des Droits de l'Homme de l'ONU, à Genève. Jeudi, lors de la séance plénière consacrée aux droits des enfants, l'ex-X a dénoncé les abus dont elle a été victime depuis l'âge de deux ans et, plus généralement, l'absence totale de considération pour ceux qui ont eu à souffrir ou souffrent des réseaux criminels exploitant sexuellement les enfants. Selon elle, tous les témoins de crimes sexuels commis contre les enfants sont systématiquement dénigrés par l'immense majorité des médias, des politiciens et des membres de l'appareil judiciaire. Coïncidence : le jour même, »Libération affichait à la »Une un dossier sur les abus sexuels. Dans les pages intérieures, un sous-titre constate : »Les abus sexuels sont rarement le fait de réseaux organisés . Au passage, »Libé épingle Martine Bouill

on, substitute au parquet de Bobigny, »égérie de la cause des enfants et de la lutte contre la maltraitance , connue pour raconter tout et n'importe quoi. Il y a 15 jours, sur le plateau de France 3, elle avait fait allusion à des charniers d'enfants et à une instruction en cours dans la région parisienne. C'était complètement faux.

 
Argomenti correlati:
stampa questo documento invia questa pagina per mail