Radicali.it - sito ufficiale di Radicali Italiani
Notizie Radicali, il giornale telematico di Radicali Italiani
cerca [dal 1999]


i testi dal 1955 al 1998

  RSS
sab 18 mag. 2024
[ cerca in archivio ] ARCHIVIO STORICO RADICALE
Archivio Emma Bonino commissario UE
Agence Europe - 22 aprile 1995
MME BONINO, OU LE COURAGE.

Agence Europe, 22 aprile 1995

di (F.R.)

________

SOMMARIO. Rimarchevole articolo, sulla Agenzia fondata da E. Gazzo, che sottolinea gli importanti meriti acquisiti da Emma Bonino nell'esplocazione dei suoi compiti come Commissaria europea, e specialmente nel denunciare le diverse responsabilità in merito alla questione degli aiuti umanitari.

C'est quoi, le courage politique?

Il serait peut-être possible d'en donner une définition abstraite, mais elle serait peu utile. Disons plutôt: un acte de courage politique, c'est le discours du commissaire européen responsable notamment de l'aide humanitaire, Mme Emma Bonino, cette semaine devant la commission du développement du Parlement européen (voir "Textes de la semaine" dans EUROPE d'hier p.2). Son engagement en faveur des populations à secourir, elle l'a prouvé dès son entrée en fonctions, en se rendant sur place dans, l'ex-Yougoslavie et au Burundi pour contrôler de visu ce que l'UE fait et peut faire. Mais cet engagement personnel lui permet de dire aussi les vérités désagréables.

Elle a osé:

a) confirmer que les "combattants" dans l'ex-Yougoslavie détournent au profit de leurs "troupes" une partie de l'aide de l'UE, si bien que les arguments pour réduire cette aide deviennent de plus en plus forts;

b) observer que lorsque les ONG protestent contre le "zèle bureaucratique" des services de la Commission, certaines parmi elles recherchent en réalité à être soumises "à un minimum de contrôles";

c) souligner que ceux qui critiquent les efforts de l'UE pour rendre visible son action humanitaire souhaitent en fait "l'invisibilité de l'Union européenne dans un domaine sensible et politique".

Qui s'occupe de l'aide alimentaire sait depuis longtemps que les vraies difficultés quand il s'agit de secourir les populations en détresse ne concernent pas la mobilisation en Europe des denrées nécessaires: jusqu'à présent, l'UE a toujours fait son devoir. Les difficultés surgissent sur place, ce sont les parties aux conflits qui entravent la distribution, pillent les convois, font du racket sur les organisations humanitaires. En outre - Mme Bonino l'avait déclaré à une autre occasion - on ne peut empêcher des populations de s'entre-tuer lorsqu'elles le veulent coûte que coûte. Les Européens n'ont pas de leçons à donner car bien souvent, pendant des siècles, ils n'ont pas fait autre chose: se battre et s'entre-tuer. Mais depuis quelques dizaines d'années, une partie d'entre eux a décidé de mettre fin à ces carnages séculaires et de s'unir dans une Communauté. C'est de toute évidence l'exemple à suivre, mais on ne peut pas l'imposer; et lorsque le fanatisme religieux s'en mêle, c'est l'horreur.

Le courage politique, c'est de le dire. Et ne pas accepter que l'Europe soit considérée comme responsable de tous les maux de l'Univers, justement au moment où elle s'efforce de donner l'exemple.

 
Argomenti correlati:
commissario
unione europea
aiuti umanitari
articolo
incarico
stampa questo documento invia questa pagina per mail