Radicali.it - sito ufficiale di Radicali Italiani
Notizie Radicali, il giornale telematico di Radicali Italiani
cerca [dal 1999]


i testi dal 1955 al 1998

  RSS
gio 20 giu. 2024
[ cerca in archivio ] ARCHIVIO STORICO RADICALE
Archivio Emma Bonino commissario UE
L'Opinion - 20 giugno 1995
PAS DE DATE POUR LA REPRISE DES NÉGOCIATIONS
Fin de la visite de Mme Bonino à Rabat. Les conditions d'un nouvel accord ne sont pas encore réunies

20 giugno 1995

L'OPINION(quot. marocchino)

________

SOMMARIO. Dichiarazioni rese alla fine di un round di trattative tra le autorità marocchine e quelle europee: scarse ancora le prospettive di giungere ad un accordo.

La commissaire européen à la Pêche Emma Bonino, a quitté dimanche dernier Casablanca à l'issue d'une visite de travail au Maroc où elle s'etait entretenue avec plusieurs responsables marocains pou un nouvel accord de pêche Maroc/UE.

Dans une déclaration à l'aéroport international Mohammed V de Casablanca, Mme Bonino a indiqué que les conditions de cet accord ne sont pas encore réunies et que les négociations se poursuivront.

La commissaire européen à la Pêche et les négociateurs marocains ne sont pas parvenus, aprés deux jours de réunion vendredi et samedi à Rabat, à fixer une date pour la reprise des négociations sur un nouvel accord de pêche, ce qui risque de retarder considérablement le règlement de ce dossier.

De passage à Rabat à la fin du mots d'avril dernier, à la veille de l'expiration de l'accord précédent, Mme Bonino avait estimé qu'il était possible de parvenir à un nouvel accord "d'ici trois à cinq semaines".

Sèulement, cinq rounds de conversations à Rabat et Bruxelles et la visit, ce weekend, de Mme Bonino, ont conduit les négociations dans l'impasse, puisque non seulement, comme l'a reconnu samedi Emma Bonino, les positions des deux parties "demeurent beaucoup trop éloignées" mais surtout parce que, pour la première fois, "les conditions pour fixer une data de reprise des discussions ne sont pas réunies".

En outre, selon des sources proches de la délégation européenne, Mme Bonino était venue avec de nouvelles propositions susceptibles de "débloquer la situation", ce qui ne semble pas être de l'avis des négociateurs marocains.

 
Argomenti correlati:
commissario
unione europea
articolo
l'opinion
disputa
rabat
stampa questo documento invia questa pagina per mail