Radicali.it - sito ufficiale di Radicali Italiani
Notizie Radicali, il giornale telematico di Radicali Italiani
cerca [dal 1999]


i testi dal 1955 al 1998

  RSS
gio 23 mag. 2024
[ cerca in archivio ] ARCHIVIO STORICO RADICALE
Archivio PE
Parlamento Europeo - 9 luglio 1992
La chasse à la baleine en Norvège

Le Parlement européen,

A.bouleversé d'apprendre que le gouvernement norvégien aurait annoncé son intention unilatérale d'autoriser la reprise de la pêche à la baleine, au mépris des décisions de la Commission baleinière internationale (IWC) à laquelle ce pays est partie et préoccupé par ailleurs par la décision du gouvernement islandais de quitter l'IWC,

B.condamnant le projet norvégien de reprise de la pêche commerciale à la baleine et félicitant la Commission pour sa ferme condamnation de pareille décision,

C.considérant que l'immense majorité des baleines vivent dans les eaux internationales et ne peuvent dès lors être considérées comme étant la propriété d'une quelconque nation,

D.considérant la proposition du gouvernement français de faire de l'hémisphère sud une réserve pour tous les cétacés,

E.craignant non seulement que la population actuelle des baleines ne soit pas suffisante pour permettre la reprise de la pêche professionnelle mais également que la décision norvégienne vienne encourager d'autres gouvernements à reprendre cette pêche, ôtant ainsi toute valeur réelle à l'organisme international qui fait autorité dans ce domaine, à savoir l'IWC et considérant qu'en 1986, les 37 Etats faisant partie de la Commission baleinière internationale ont proclamé un moratoire de dix ans pour la chasse à la baleine et que, dès le début, le Japon, la Norvège et l'Islande ont contourné ce moratoire pour les besoins de la recherche scientifique,

1.demande au gouvernement de la Norvège de renoncer immédiatement à son projet de reprise de la pêche commerciale à la baleine et au gouvernement islandais de rester membre de l'IWC;

2.demande que la Norvège respecte l'esprit et le fond de la Conférence des Nations unies pour l'environnement et le développement et invite la Commission à faire du respect du moratoire une des conditions préalables à l'adhésion à la Communauté de tout candidat éventuel;

3.invite la Commission à étudier les incidences qu'aurait sur le commerce international le refus unilatéral de certains pays d'aborder les questions d'environnement sur une base internationale multilatérale;

4.invite les Etats membres de l'IWC à soutenir le moratoire sur la chasse industrielle et invite les Etats membres de la Communauté à prendre toutes les mesures d'ordre économique et diplomatique possibles pour assurer le respect du moratoire;

5.invite la Commission à prendre fermement position contre toutes les activités susceptibles de mettre directement ou indirectement en danger la vie des mammifères marins dans les eaux du monde entier, ce qui pourrait imposer d'envisager un renforcement du rôle de la Commission au sein de l'IWC, d'interdire l'importation des thons qui ne sont pas capturés selon des techniques inoffensives pour les dauphins et de supprimer les filets à la senne tournante;

6.charge son Président de transmettre la présente résolution à la Commission, au Conseil et à tous les Etats membres, ainsi qu'à l'IWC et aux gouvernements du Japon, de la Norvège et de l'Islande.

 
Argomenti correlati:
risoluzione
norvegia
stampa questo documento invia questa pagina per mail