Radicali.it - sito ufficiale di Radicali Italiani
Notizie Radicali, il giornale telematico di Radicali Italiani
cerca [dal 1999]


i testi dal 1955 al 1998

  RSS
ven 23 feb. 2024
[ cerca in archivio ] ARCHIVIO STORICO RADICALE
Archivio Partito radicale
Pannella Marco, Guce - 21 novembre 1980
CONVENTION ACP-CEE

SOMMAIRE: Marco Pannella a fait de la lutte contre l'extermination par la faim la bataille principale du PartiRadical la première moitié des années 80. Au Parlement européen et dans son assemblée conjointe des parlementaires des pays CEE et ACP, il a toujours exposé avec lucidité et clairvoyance des positions qui visaient à résoudre, à ses racines, les problèmes des pays du Tiers-Monde et à surmonter les causes d'arriération économique et politique de ces pays. La création de bases pour un développement économique autonome et la démocratie sont les seuls remèdes à ces situations dramatiques (21-11-80).

M. Pannella. - Excusez-moi, mais j'ai non seulement à l'égard de mes électeurs, mais à votre égard aussi mes chers collègues, le devoir de dire ici les choses - bêtes ou intelligentes - que je pense: c'est mon métier, si le vôtre est peut-être de vous taire.

Monsieur le Président, je souhaite profondément, comme je l'ai fait l'année dernière lors du vote sur la faim dans le monde, que nous ayons tort encore une fois et que vous ayez raison. Je souhaite que le rapport Ferrero se démontre, avec les semaines et les mois, un bon rapport. Vous l'avez presque tous voté. Moi, j'estime qu'il est mauvais. J'estime que la Convention de Lomé, si on la juge comme M. Cheysson et d'autres le font, sur la base de Lomé I, peut être jugée bonne. Mais si on juge Lomé II par rapport à la situation mondiale, la situation des ACP, leur situation économique, leur situation sociale, leur situation même géographique, je trouve que Lomé Il est mauvais. Il faut malheureusement avoir, si on le pense, le courage de le dire.

Vous qui votez toujours oui, mes chers collègues, en ayant bonne conscience à bon marché - votre majorité, ici, vous paraît toujours confortable et témoignage de raison - je crois que vous aurez malheureusement des désillusions féroces à supporter.

La FAO, le Conseil mondial de l'alimentation, la Banque mondiale prévoient que le taux de mortalité, dans les mois prochains, augmentera dans les pays de Lomé comme ailleurs. Dans le cadre de Lomé II, seuls 60% des rapports commerciaux et de développement sont valables, les deux tiers, même, ne concernant que deux pays, la Côte d'Ivoire et le Nigéria. En effet, le Stabex porte de plus en plus sur des produits tropicaux. Je crois que vous vous leurrez, que vous nous leurrez.

Nous votons contre cette résolution en souhaitant que vous ayez raison. Mais, malheureusement, la résolution de l'année dernière, vous l'aviez votée et vous nous aviez même attaqués parce que nous votions contre. Et pourtant vous avez reconnu, après quelques mois, qu'elle était insuffisante et mauvaise. Vous avez donc voté d'une autre façon, mes chers collègues, lors de l'Assemblée consultative ACP-CEE, au Luxembourg. Vous vous êtes déjà démentis, vous n'avez pas maintenu votre parole! Eh bien, nous voterons contre, dans ces deux occasions, y compris le rapport de notre collègue Wawrzik, car je crois que la majorité de ce Parlement donne un mauvais témoignage d'attention, de courage et de clarté, avec, comme je vous l'ai dit, une tranquillité d'esprit que rien ne justifie.

 
Argomenti correlati:
partito radicale
parlamento europeo
europa
intervento
acp
stampa questo documento invia questa pagina per mail