Radicali.it - sito ufficiale di Radicali Italiani
Notizie Radicali, il giornale telematico di Radicali Italiani
cerca [dal 1999]


i testi dal 1955 al 1998

  RSS
lun 15 apr. 2024
[ cerca in archivio ] ARCHIVIO STORICO RADICALE
Archivio Partito radicale
Pannella Marco - 25 settembre 1981
Lettre à tous les chefs d'Etat du monde
par Marco Pannella

SOMMAIRE: Lettre à tous les chefs d'Etat du monde pour les informer de l'adoption imminente, de la part du P.E., de la résolution 375/81 qui demandait, entre autre, d'affecter cinq milliards de dollars pour sauver cinq millions de vies menacées d'extermination par la faim, et pour solliciter un message de soutien à l'action du Parlement européen et à la campagne "trois millions de vivants, tout de suite".

(Langue de l'original: français)

------------------------

Bruxelles, le 25 septembre 1981

Monsieur le Président,

La majorité absolue des membres du Parlement Européen vient de signer une résolution demandant entre autre que la Communauté Européenne et les Dix pays associés s'engagent solennellement à prendre en charge la survie en 1982 de 5 millions de personnes qui seraient autrement exterminées par la faim, le sous-développement et la misère; que 6 milliards de dollars soient alloués immédiatement pour cette tâche; que l'aide publique au développement soit immédiatement portée à 0,7 % des PNB respectifs.

Cette résolution entend ainsi correspondre aux sommations contenues dans le Manifeste des 54 Lauréats du Prix Nobel dont je fus également le rédacteur et dont j'eus, en son temps, l'honneur de transmettre le texte à votre ambassadeur.

Vus les pouvoirs de notre Parlement, ce n'est que si la communauté mondiale (et tout d'abord celle qui est victime du désordre établi et de la politique d'holocauste des grandes puissances industrielles), à travers les voies prestigieuses qui sont les siennes, celle des chefs de ses Etats, voudra publiquement et solennellement donner acte au Parlement Européen de la grande valeur politique et humaine de cette décision, que nous pourrons réellement voir acquis un résultat immense sur la voie de la vie et du développement. Et cela, seulement, aussi, si l'on mettra en garde le peuple et le Parlement Européen contre la responsabilité terrible d'autoriser l'espoir suprême de vie et de développement et puis le trahir et le laisser trahir.

Monsieur le Président, nous vous prions de bien vouloir vous exprimer dans ce sens; nous serions plus forts et déterminés dans notre résolution si vous vouliez tout de suite nous adresser un message dans ce sens que nous rendrions public au moment même de l'annonce officielle de l'approbation de notre résolution.

Monsieur le Président, nous essayons de hisser ainsi un drapeau de vie et de développement, mais si le tiers monde ne nous aidera pas à le garder haut dès le début, si en quelque sorte vous ne déciderez pas de nous aider à rendre publique, solennelle et engageante face au monde cette heure de courage et de clarté de notre Europe, tout cela serait vite suffoqué et ce drapeau tomberait dans la boue des espoirs déçus. Aidez-nous à montrer que cette Europe, si elle est ainsi représentée (comme le Parlement Européen aujourd'hui veut bien le faire), peut mériter la confiance et la fraternité de votre peuple et de vos peuples.

Vous saurez trouver, j'en suis certain, mieux que tout autre, les paroles adéquates à cette fin. Nous souhaitons qu'à travers vos messages et les mass-médias de votre pays, votre peuple aussi soit informé pour qu'il puisse soutenir de ses voeux et de son action ceux qui luttent pour un nouvel ordre international et pour plus de justice et d'espoir dans la vie de nous tous.

En ce qui me concerne, Monsieur le Président, je poursuis ma grève de la faim illimitée commencée le 2 septembre pour appuyer le Manifeste des Prix Nobel, car j'entends maintenir ma parole et mon espoir: d'être et de rester vivant parmi 3 millions de personnes sauvées de l'holocauste, ou de rester uni avec elles si elles devaient succomber.

Je suis à votre entière disposition.

Je vous précise que très probablement je déposerai les signatures le 5 ou 6 octobre dans l'espoir que pour cette date vous aurez pu prendre connaissance de cette lettre et, le cas échéant, nous faire parvenir un signe de votre attention et votre encouragement.

Recevez, Monsieur le Président, mes hommages et l'expression de mon humble confiance.

Pannella

 
Argomenti correlati:
capo di stato
risoluzione
stampa questo documento invia questa pagina per mail