Radicali.it - sito ufficiale di Radicali Italiani
Notizie Radicali, il giornale telematico di Radicali Italiani
cerca [dal 1999]


i testi dal 1955 al 1998

  RSS
sab 24 feb. 2024
[ cerca in archivio ] ARCHIVIO STORICO RADICALE
Archivio Partito radicale
NR - 1 ottobre 1988
Déclaration de l'OLP à propos du Conseil Fédéral du Parti Radical à Jérusalem

Un geste de soutien aux assassins

SOMMAIRE: L'OLP déclare que la tenue du Conseil Fédéral du Pr à Jérusalem est un geste de soutien de la politique répressive du gouvernement israélien dans les territoires occupés. Pannella réplique qu'il s'agit de la présence d'un parti non-violent, gandhien, qui défend les droits de l'homme et les droits politiques de tous et de chacun. Et il demande si l'OLP, qui accuse le Pr de "complicité" aux assassinats des palestiniens par les israéliens est autant préoccupée par ceux commis entre arabes en Liban.

(Nouvelles Radicales N.6 - octobre 1988)

"On ne peut comprendre la convocation à Jérusalem de la réunion du Conseil Fédéral du Parti Radical que comme un geste de soutien du Parti Radical à la politique répressive du gouvernement d'occupation israélien, comme un geste de soutien à l'action des troupes d'occupation, aux assassinats quotidiens d'enfants palestiniens accomplis par les soldats israéliens dans les territoires palestiniens occupés. Il est surprenant que le Parti Radical réunisse son Conseil dans notre pays occupé alors qu'il continue de parler de crise économique".

La réponse de Marco Pannella

"L'ingérence" du représentant en Italie de l'OLP contre la réunion du Conseil Fédéral du Parti Radical est la bienvenue et démontre le chemin que son organisation militaire et politique doit encore parcourir pour pouvoir être reconnue comme représentation légitime, démocratique d'un pays et d'un peuple.

Il nous accuse de volonté de soutien et de complicité avec les assassinats d'enfants accomplis par des soldats israéliens. Je lui réponds que son accusation est une insulte insensée et de mauvaise foi. J'espère seulement que cela témoigne aussi de sa part d'une conquête du respect "pour la vie des enfants" et des personnes, attitude que je ne donne ni ne donnais pour sûre. Quand des hommes et des femmes, des enfants et des vieux sont massacrés par centaines ou par milliers au Liban ou ailleurs, dans les guerres fratricides criminelles entre les factions arabes, ou quand par milliers ils sont victimes des régimes du Moyen-Orient, l'OLP semble être distraite et est toujours connivente.

Nous serons à Jérusalem en dépit de nos difficultés économiques, sans avoir nos coffres-forts pleins d'argent grâce à l'exploitation des peuples du Moyen-Orient de la part des régimes féroces, alliés et financiers de l'OLP, ou grâce aux contributions de tel ou tel lobby "occidental". Nous y serons comme parti non-violent, gandhien, comme parti des droits de l'homme et des droits politiques de tous et de chacun, comme défenseurs de la vie et des droits démocratiques de tous les palestiniens et de tous les arabes, pas seulement quand ils se trouvent confrontés aux erreurs ou même aussi aux crimes de la part des israéliens, mais toujours.

 
Argomenti correlati:
Consiglio federale PR
Palestina
Pannella Marco
stampa questo documento invia questa pagina per mail