Radicali.it - sito ufficiale di Radicali Italiani
Notizie Radicali, il giornale telematico di Radicali Italiani
cerca [dal 1999]


i testi dal 1955 al 1998

  RSS
lun 15 apr. 2024
[ cerca in archivio ] ARCHIVIO STORICO RADICALE
Archivio Partito radicale
Bonino Emma, Tessari Alessandro, Cicciomessere Roberto - 8 novembre 1990
Sida: Interpellation au Ministre de la Santé

A Monsieur le Ministre de la Santé

Les soussignés députés Bonino, Tessari, Cicciomessere,

Admettant

que pour contraster l'infection de vih (human-immunodeficency-virus) on ne dispose en Italie que de deux traitements anti-viraux:

ZIDOVUDINE - commercialisé comme Retrovir, fabriqué par la THE WELLCOME FOUNDATION LTD - Londres, et distribué par la Wellcome Italia S.p.A. - Pomezia.

VIDEX-ddI - Didéoxyinosine, distribué par la Bristol Myers Squibb Company de New York.

Que la zidovudine est distribuée systématiquement depuis des années par les services des hôpitaux qui soignent le Sida;

qu'au contraire, la ddI a été introduite depuis peu en Italie;

que beaucoup de sujets atteints du Sida ou de syndromes corrélés ne sont plus en condition de prendre de la zidovudine parce qu'ils n'en supportent plus les effets secondaires ou parce que la thérapie ne produit plus d'effets positifs d'inhibition de la réplication du virus;

que dans ce cas la seule thérapie alternative disponible en Italie est représentée par l'administration de ddI;

que, contrairement à tout principe de droit humain, de solidarité avec les malades, les quantités insuffisantes de ddI, mises à disposition par la Bristol-Myers Squibb Company, ont été, par disposition du Ministère de la Santé, totalement destinées à l'expérimentation clinique;

que cette expérimentation clinique exclut les personnes qui ont subi un traitement de zidovudine pour une période dépassant 15 mois, et que ceci signifie exclure de fait les patients qui ont le plus la nécessité de recevoir la ddI, et qu'en ne la recevant pas leur vie même est en très grave danger;

qu'aucune quantité de ddI à destiner à une "utilisation compatissante" n'est encore disponible;

demandent de connaître:

- ce que Monsieur le Ministre entend faire,

1 - pour destiner au moins 60% du produit ddI à l'utilisation compatissante;

2 - pour exercer les pressions nécessaires sur la Bristol Myers Squibb Company pour que soit distribuée en Italie une quantité de ddI au moins équivalente à celle que la même société distribue en France ou dans les autres pays européens;

3 - pour écouter à ce propos l'opinion des séropositifs italiens, et pour eux des associations de séropositifs et de malades du SIDA, en premier lieu la Coordination Nationale des Personnes Séropositives.

S'il ne juge pas nécessaire dans le but de faire participer les citoyens italiens atteints du SIDA aux processus de décision qui concernent leur propre vie, d'accueillir la requête faite par leur Coordination Nationale d'introduire leur Président et trois de leurs Délégués parmi les membres de la Commission Nationale pour la lutte contre le SIDA.

Cette demande de participation est ce qui ressort au niveau mondial du document de San Francisco rédigé à l'occasion de la VI Conférence Mondiale sur le SIDA, ainsi que ce qui a été recommandé aux autorités sanitaires de chaque pays de l'OMS.

 
Argomenti correlati:
stampa questo documento invia questa pagina per mail