Radicali.it - sito ufficiale di Radicali Italiani
Notizie Radicali, il giornale telematico di Radicali Italiani
cerca [dal 1999]


i testi dal 1955 al 1998

  RSS
mar 16 apr. 2024
[ cerca in archivio ] ARCHIVIO STORICO RADICALE
Archivio Partito radicale
Dupuis Olivier - 21 marzo 1994
(3) Digiuno di Olivier Dupuis per il tribunale internazionale

SOMMARIO: Il 21 marzo, primo giorno di riunione per i membri della Quinta Commissione Onu, Olivier Dupuis scrive al Corpo Diplomatico a Roma una lettera d'informazione sulle iniziative in corso del Partito radicale: dal Satyagraha, che da questa data coinvolge centinaia di cittadini in digiuno, alla Marcia di Pasqua prevista a Roma per il 3 aprile.

--------------------------------------

Rome, le 21 mars 1994

Excellence,

le Parti radical poursuit depuis plus de deux ans une campagne en faveur de l'institution du Tribunal international sur les crimes de guerre en ex-Yougoslavie.

Si, comme nous l'espérons, la Vième Commission des Nations Unies, approuve lors de sa prochaine session, qui se tiendra à New York du 21 au 25 mars prochain, le projet de budget du Tribunal international pour l'ex-Yougoslavie présenté par le Secrétaire Général, cette première institution de justice et de droit international deviendra finalement effective.

Une première dans l'histoire de l'humanité, mais aussi une occasion unique à saisir, croyons-nous, pour que, dans la foulée, la Communauté internationale donne naissance à un Tribunal international permanent, à une institution internationale de justice en mesure de juger et de sanctionner demain les crimes contre l'humanité, quelque soit l'endroit où ils seront commis.

C'est dans ce cadre que le Parti radical a lancé une campagne nonviolente, un satyagraha selon la définition du Mahatma Gandhi. Celle-ci s'articulera en diverses initiatives dont des grèves de la faim, des jeunes, une Marche dans les rues de Rome à l'occasion des fetes de Paques et d'autres actions de soutien et de dialogue avec les gouvernements et les Nations Unies.

En ce qui concerne le premier point, la décision relative au financement du Tribunal ad hoc sur la ex-Yougoslavie, j'ai personnellement entrepris un jeune de dialogue avec le président et les membres de la Vième Commission des NU chargée de l'approvation du budget. De nombreux radicaux de par le monde s'y associeront la semaine prochaine, durant la session de travail de cette meme Commission.

Dans un deuxième temps, nous poursuivrons le jeune de dialogue avec le Pontéfice dans l'espoir qu'Il puisse à nouveau, lors de son salut Urbi et Orbi le jour de Paques, conforter de sa haute autorité morale, la campagne pour la création du Tribunal International Permanent et se prononcer sur la question de l'institution d'un moratoire universel des exécutions capitales.

C'est, en particulier, dans le cadre de ces deux initiatives que nous souhaiterions comprendre dans quelle mesure nous pourrions compter sur l'appui au sein, notamment, de l'Organisation des Nations Unies du pays que vous avez l'honneur et la charge de représenter afin que l'Assemblée Générale des N.U. puisse durant sa session 1994 approuver le statut du Tribunal permanent et inscrire à son ordre du jour la question du moratoire international sur les exécutions capitales.

C'est dans ce cadre également que nous serions heureux de pouvoir compter sur votre adhésion ou, mieux encore, sur votre participation à la Marche de Paques qui nous portera du Campidoglio à Saint Pierre.

Si une telle initiative devait rencontrer votre intéret et celui du pays que vous représentez, nous sommes bien sur à votre entière disposition pour vous fournir toute autre information que vous jugeriez nécessaire.

Vous remerciant de votre attention et vous priant d'excuser la longueur de cette lettre, je vous prie d'agréer, Excellence, l'expression de toute ma considération,

Olivier Dupuis

(Président du Conseil Général du Parti Radical)

 
Argomenti correlati:
onu
nonviolenza
lettera
stampa questo documento invia questa pagina per mail