Radicali.it - sito ufficiale di Radicali Italiani
Notizie Radicali, il giornale telematico di Radicali Italiani
cerca [dal 1999]


i testi dal 1955 al 1998

  RSS
gio 23 mag. 2024
[ cerca in archivio ] ARCHIVIO STORICO RADICALE
Archivio Partito radicale
Pannella Marco, G.U.C.E. - 15 febbraio 1990
DEBAT SUR LA ROUMANIE

SOMMAIRE: Marco Pannella déclare sa totale insatisfaction face à la politique de la CE par rapport aux pays de l'Est européen. Ces Etats ont besoin avant tout de certitude du droit, de démocratie et ils peuvent trouver ces valeurs à travers les Etats-Unis d'Europe. Les institutions européennes, incapables d'élaborer des politiques clairvoyantes et intelligentes, sont responsables de la situation d'instabilité politique et économique qui se manifeste dans ces pays (15-2-90).

Pannella (NI). - Monsieur le Président, en Roumanie, comme dans les autres pays de l'Est européen, des militants du Parti Radical, mais pas seulement eux, sont en train de s'engager pour qu'un mouvement fédéraliste européen pour l'adhésion à une Communauté unioniste, si vous voulez, la fédération pour l'Union européenne, constitue un point de repère politique certain. Dans les élections en Croatie et en Slovénie au mois d'avril, nous aurons très probablement des listes fédéralistes.

Ce que je peux dire seulement dans les 27 secondes qu'il me reste, Monsieur le Président, c'est que si la Commission, le Parlement, le Conseil n'ont pas la force de regarder suffisamment haut et de tenir la dragée haute envers nous-mêmes, si on ne comprend pas le besoin et d'abord le besoin d'un Etat de droit, le besoin de démocratie politique, le besoin de certitude du jeu démocratique, ce qui ne peut être réalisé qu'à l'intérieur des Etats-Unis d'Europe, si on ne comprend pas que les Etats nationaux démocratiques sont nécessairement voués à la faillite, comme la Yougoslavie l'a été à cause de notre attitude et celle de la Banque mondiale, si tout cela n'est pas compris, Monsieur le Président, nous verrons qu'il y a les drames du SIDA pour les enfants, les drames des paysans, les drames de tout un peuple et nous en serons responsables!

Donc, je ne suis satisfait d'aucune des résolutions qui sont présentées, car je ne suis pas satisfait de la position de la Commission et du Parlement envers les pays de l'Est. Il ne s'agit pas de garantir seulement les droits des Allemands de l'Est mais les droits de tous nos frères et soeurs de l'Europe de l'Est et du Centre.

 
Argomenti correlati:
partito radicale
pr
unione europea
intervento
stati uniti d'europa
stampa questo documento invia questa pagina per mail