Radicali.it - sito ufficiale di Radicali Italiani
Notizie Radicali, il giornale telematico di Radicali Italiani
cerca [dal 1999]


i testi dal 1955 al 1998

  RSS
gio 23 mag. 2024
[ cerca in archivio ] ARCHIVIO STORICO RADICALE
Archivio Partito radicale
Pannella Marco, G.U.C.E. - 17 maggio 1990
DEBAT SUR LES CATASTROPHES

SOMMAIRE: le gouvernement Goria présente en 1987 la candidature de Venise pour l'expo 2000, et le comité organisateur rencontre un maximum de hauts responsables de l'Etat italien pour évaluer la faisabilité de la manifestation dans la ville lagunaire. Au Parlement européen, beaucoup de voix s'élèvent préoccupées par l'impact écologique. Marco Pannella rappelle également le risque de détournement des financements internationaux vers les mafias et camoras, que le déroulement de cette manifestation comporterait (17-5-90).

Pannella (NI). - Monsieur le Président, je voulais seulement vous dire que cette tentative de recours à l'article 89, pour constater que le quorum n'est pas atteint dans notre Assemblée, constitue une tentative de lobbying vis-à-vis du Parlement parce qu'on ne veut pas que le Parlement vote sur Venise.

Alors je voulais quand même dire que cette tentative, pour que notre Assemblée ne vote pas, est une tentative qui me paraît contraire à l'esprit du Règlement lorsque cela vient de parlementaires.

...

Monsieur le Président, chers collègues, nous avons entendu tout à l'heure le président du Conseil régional et nous allons entendre bientôt le maire Laroni prendre position en faveur de la destruction de Venise et en faveur d'un projet que ceux qui connaisent l'Italie sont en mesure d'apprécier à sa juste valeur.

Nous avons voulu que le championnat du monde de Football ait lieu en Italie et, pour ce qui n'est qu'une bagatelle à côté de ce qui devrait se passer avec Expo 2000, nous avons assisté à des désastres ignobles perpétrés sur les villes italiennes dont les tribunaux doivent et devront être saisis. Nous tenons les destructeurs; nous savons que plus nombreux sont les milliers de milliards versés pour soutenir la situation actuelle en Italie et plus les mafias et les cammorras qui occupent militairement notre pays, en tirent de profits. Alors, compte tenu de la situation il me semble que les raisons de Simone Veil, les raisons de Muntingh, les raisons de tous, ...

(Brouhaha. Exclamations de désaccord à l'égard de l'orateur) ... nous pouvons faire un beau débat, Monsieur le Président ... (Le brouhaha continue. Le Président invite l'orateur à conclure) ... La soif de l'or fait crier beaucoup de monde ici. Il est dommage que l'on ne pense pas à l'or de l'histoire, mais à celui que l'on va récolter.

...

Un rappel au Règlement et des excuses, Monsieur le Président, des excuses à l'égard de l'Assemblée. Tout à l'heure par méprise j'ai dit que le collègue Laroni est maire de Venise. Comme il apparaît de ses dires, il s'agit d'un ex-maire et il le restera. (Rires).

 
Argomenti correlati:
partito radicale
pr
europa
intervento
expo 2000
stampa questo documento invia questa pagina per mail